Causes et solution de la mauvaise odeur de canalisation

Vous avez de mauvaises odeurs de canalisation ? On vous explique d’où peuvent provenir les mauvaises odeurs d’un assainissement, leur cause, et comment les supprimer ou les éviter. Les odeurs de canalisations se forment de différentes façons.

mauvaise odeur de canalisation - By tricel

D’où peuvent venir les odeurs ?

Les odeurs nauséabondes peuvent provenir de plusieurs endroits même si elles sortent des canalisations. En effet, le lieu de l’odeur est indicateur du type de problème qu’il y a.

Ces odeurs peuvent provenir de l’intérieur ou de l’extérieur de votre logement.

 

A l’intérieur de la maison

 

Votre canalisation pue et que cela semble provenir de l’intérieur de la maison ? C’est fort probablement non lié à votre dispositif d’assainissement. Les odeurs de votre microstation ou filtre compact ne remontent pas jusqu’à la maison.

Dans ce cas, nous vous conseillons de vous entretenir avec un plombier qui pourra analyser les canalisations et trouver la source du problème.

 

A l’extérieur de la maison

 

Votre canalisation sent mauvais et l’odeur va jusqu’à votre dispositif ? Ici, c’est sûrement celui-ci qui est en cause. Ces odeurs sont généralement décrites comme nauséabondes, sulfureuses ou malodorantes, et elles peuvent se propager dans toute la maison ou le bâtiment. Elles peuvent être particulièrement intenses après de fortes précipitations ou pendant des périodes de chaleur intense, lorsque les canalisations sont davantage sollicitées. 

 

Quelle est la cause de ces odeurs?

De nombreux facteurs peuvent causer des odeurs et des canalisations qui puent. Parmi celles-ci on peut citer l’accumulation de déchets organiques, la présence de bactéries ou de moisissures, ou encore des problèmes liés à la ventilation. La rapidité de l’arrivée des odeurs est également révélatrice de la cause de celles-ci.

Si des odeurs apparaissent subitement, un incident s’est sûrement produit. Pour en être sûr, faites les vérifications suivantes :

  • Assurez-vous du bon fonctionnement des circuits de ventilation primaire et secondaire.
  • Vérifiez que les différents siphons ne sont pas bouchés.
  • Vérifiez qu’il n’y a pas eu d’accident biologique, tel qu’un déversement important de produits antibactériens puissants, qui aurait détruit les bactéries du système de traitement.

 

La ventilation primaire est une canalisation qui permet une évacuation adéquate des eaux usées, évitant ainsi la propagation des mauvaises odeurs dans la maison. Elle est munie d’une sortie adaptée pour prévenir l’effet de siphonage responsable des remontées nauséabondes.

La ventilation secondaire est souvent associée à la ventilation primaire. Elle consiste en un tuyau qui permet à un appareil sanitaire de prendre de l’air pour éviter son désiphonnage. 

De nombreux systèmes d’assainissement non collectif sont équipés d’une ventilation secondaire pour limiter les mauvaises odeurs.

Si les mauvaises odeurs apparaissent au fur et à mesure, il est possible que la ventilation primaire soit défectueuse ou insuffisante, ce qui se manifeste uniquement à l’intérieur de l’habitat.Dans ce cas, faites appel à un plombier.

Rappel : Les sorties des ventilations secondaires installées sur le toit de l’habitation doivent être éloignées d’au moins 1 mètre de toutes les portes ou fenêtres.

Comment se forment les odeurs ?

Les odeurs de canalisation de l’assainissement se forment à partir de deux phénomènes :

 

Un phénomène biologique de fermentation

Les arômes que nous détectons sont le résultat de la présence de composés chimiques volatils dans l’air. Les eaux usées, en particulier les eaux provenant des toilettes, sont responsables de dégagements d’odeurs désagréables :

  • soit directement, par émission de gaz ;
  • soit indirectement, par dégradation de la matière organique.

Les micro-organismes impliqués dans ce processus de fermentation sont généralement des bactéries anaérobies, qui se développent en l’absence d’oxygène. L’élévation de la température et le temps de séjour prolongé dans le système d’évacuation favorisent également leur activité et, par conséquent, la libération d’émissions malodorantes.

 

Les molécules responsables des mauvaises odeurs

Entre 80 et 90 % des mauvaises odeurs proviennent de composés soufrés, notamment les thiols et les sulfures. Même à très faible concentration, ils sont détectables par notre odorat et génèrent les odeurs les plus puissantes. Par exemple, le sulfure d’hydrogène (H2S) à un seuil olfactif de seulement 0,1 ppm (partie par million) et présente une odeur caractéristique d’œuf pourri.

On trouve également des composés azotés issus de la dégradation biologique des protéines et de l’urine. L’ammoniac (NH3) dégage une odeur piquante, tandis que les amines diffusent des odeurs putrides rappelant le poisson avarié ou la viande en décomposition.

Enfin, la fermentation bactérienne des glucides (sucres) produit :

  • Des acides carboxyliques, tels que l’acide éthanoïque (plus connu sous le nom d’acide acétique, présent dans le vinaigre) ou l’acide butyrique, qui a une odeur de beurre rance ;
  • Des composés carbonylés, aldéhydes et cétones, qui ont généralement des senteurs douces et fruitées.

 

Quelles en sont les conséquences ?

 

 Des perturbations olfactives

Parmi nos cinq sens, l’odorat est l’un des plus sensibles et joue un rôle important dans notre bien-être émotionnel. En effet, les informations olfactives atteignent directement l’amygdale, une région du cerveau responsable des émotions, tandis que les autres stimuli sensoriels passent d’abord par le thalamus pour être filtrés. Ainsi, le fait de sentir et de ressentir sont étroitement liés !

La présence de mauvaises odeurs dans un bâtiment tertiaire crée une atmosphère néfaste qui affecte la qualité de vie des occupants. De plus, la pollution olfactive contribue à la détérioration des conditions de travail, entraînant une baisse de la productivité des employés.

Que faire pour éviter ou supprimer les odeurs ?

 

Pour éviter les odeurs dans les canalisations de votre système d’assainissement, voici quelques mesures préventives que vous pouvez prendre :

  1. Nettoyez régulièrement les canalisations : Assurez-vous de maintenir vos canalisations propres en les nettoyant régulièrement. Utilisez des produits spécifiques et adaptés à votre système d’assainissement pour éliminer les résidus organiques et prévenir la formation de bouchons
  2. Utilisez des produits désodorisants : Il existe des produits oteurs d’odeurs spécialement conçus pour les canalisations. Ils aident à masquer les odeurs désagréables et à maintenir une atmosphère plus agréable dans votre système d’assainissement.
  3. Évitez de jeter des substances nocives dans les toilettes et les éviers : Certaines substances, comme les produits chimiques, les graisses, les huiles et les produits de nettoyage agressifs, peuvent contribuer à la formation de mauvaises odeurs. Évitez de les jeter dans les canalisations, car elles peuvent causer des obstructions et altérer l’équilibre biologique de votre système d’assainissement.
  4. Installez des siphons ou des pièges à odeurs : Les siphons et les pièges à odeurs sont des dispositifs qui empêchent les odeurs de pénétrer dans votre espace de vie. Assurez-vous d’avoir des siphons fonctionnels installés sous les éviers, les lavabos, les douches et les baignoires.
  5. Aérez régulièrement : L’aération adéquate des espaces où se trouvent les canalisations peut aider à supprimer les odeurs indésirables. Ouvrez les fenêtres ou utilisez un système de ventilation approprié pour favoriser la circulation de l’air et évacuer les odeurs.

Si malgré toutes les mesures préventives, les odeurs persistent, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour inspecter et évaluer l’état de votre système d’assainissement. Il pourra identifier les problèmes sous-jacents et recommander des solutions spécifiques.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de réduire les odeurs dans vos canalisations d’assainissement et de maintenir un environnement plus agréable et sain.

Quelle solution pour un assainissement sans odeur ?

 

Afin d’éviter ces problèmes d’odeurs, commencez par choisir un dispositif n’ayant pas d’odeur.

 

La micro-stationTricel Novo est un système de traitement des eaux usées qui repose sur la technologie de la culture fixée. Cette technologie est connue pour offrir une excellente performance épuratoire ainsi qu’une grande adaptabilité aux variations de charges. Elle est sans odeur grâce à sa technologie performante.

 

mauvaise odeur de canalisation - Novo
Fonctionnement micro-station - mauvaise odeur de canalisation

Pourquoi choisir une microstation Novo ?

 

Voici les principaux avantages : 

  • Monocuve, facile à installer et à entretenir
  • Silencieuse et sans odeurs
  • Fiable : durée de vie des matériaux de 20 ans minimum
  • Emprise au sol de moins de 5 m2

 

Pourquoi choisir Tricel ?

 

Une marque Française: Une fabrication française dans nos deux usines de Poitiers et d’Avignon avec une distribution dans plus de 50 pays. Une réussite grâce à la qualité de son produit, de son service et du service après-vente.

Une Expertise unique: Créer des solutions innovantes qui répondent aux besoins du marché. Une expérience dans le domaine de l’assainissement avec plus de 60 000 installations dans le monde.

Des Services sur-mesure : Le réseau Tricel fait sa force avec un suivi et un accompagnement local réalisés par l’un de nos concessionnaires. Une assistance technique, un SAV réactif et fiable sont des services essentiels pour les professionnels.

 

Vous souhaitez découvrir Tricel ? C’est ici !