Tertre assainissement non-collectif : La dernière étape de filtration

Tertre

​L’assainissement non-collectif (ANC) joue un rôle crucial dans la préservation de l’environnement et de la santé publique. Parmi les diverses méthodes disponibles pour traiter les eaux usées dans les zones non desservies par un réseau d’égouts centralisé, l’utilisation du tertre se démarque comme l’approche finale lorsqu’un sol ne bois pas l’eau rejetée. Le tertre assainissement non-collectif présentent de nombreux avantages et inconvénients. Lisez cet article pour comprendre la définition du tertre, son fonctionnement ainsi que l’installation d’infiltration avec tertre.

Qu’est-ce qu’un Tertre d’Assainissement ?

Un tertre d’assainissement est un système de traitement des eaux usées conçu pour les zones où la topographie ou d’autres contraintes empêchent la mise en place de systèmes d’égouts traditionnels. Ce système tire parti des caractéristiques naturelles du sol pour épurer efficacement les eaux usées domestiques.

Le tertre est une combinaison de couches de sol spécialement aménagées qui agissent comme un filtre biologique naturel. Typiquement, il se compose de couches de sable en grande quantité, de gravier et de terre végétale. Les eaux usées sont acheminées vers le tertre où elles sont traitées en passant à travers ces différentes couches.

Comment fonctionne le Tertre ?

Prétraitement

Les eaux usées provenant de la maison sont d’abord acheminées vers une fosse septique ou un dispositif de prétraitement similaire. Cela permet de séparer les solides et les graisses, réduisant ainsi la charge polluante entrant dans le tertre. 

Traitement Biologique

Les eaux prétraitées sont ensuite réparties uniformément sur la surface du tertre. En traversant les couches de sable et de gravier, les micro-organismes présents dans le sol dégradent les matières organiques et filtrent les contaminants.

 

Épuration

Les couches de terre végétale en surface servent de filtre supplémentaire, éliminant les dernières impuretés et micro-organismes pathogènes. Les racines des plantes contribuent également à l’épuration en absorbant les nutriments excédentaires.

 

Rejet Souterrain

Une fois traitées, les eaux épurées s’infiltrent dans le sol et rejoignent les nappes phréatiques. Ce processus permet de recharger les réserves d’eau souterraines tout en évitant la contamination de la surface.

 

tertre processus

Quand préconiser le tertre pour l’assainissement individuel ?

L’installation d’un tertre d’infiltration est fréquemment envisagée dans les situations suivantes :

  • L’habitation est située dans une zone sujette aux inondations,
  • Une nappe phréatique se trouve à proximité de l’installation,
  • Le sol présente une composition rocheuse,
  • Le sol n’est pas adéquat pour un épandage conventionnel (comme une tranchée d’épandage).

 

Le tertre d’infiltration peut être partiellement ou complètement hors sol. Souvent localisé en fond de terrain, il se présente sous la forme d’un amas de sable surélevé par rapport au reste du jardin. Pour vous donner une idée concrète, imaginez une élévation en forme de « butte de terre » à l’arrière de votre jardin.

 

Avantages du Tertre assainissement

Le tertre présente plusieurs avantages pour l’assainissement non-collectif :

 

Durabilité

En utilisant les propriétés naturelles du sol, le tertre évite le besoin d’équipements mécaniques ou de produits chimiques, réduisant ainsi l’empreinte environnementale.

 

Réduction des Polluants

Grâce à son processus de filtration naturelle, le tertre réduit efficacement la charge de nutriments et de polluants dans les eaux souterraines.

 

Inconvénients du tertre assainissement

  • Aspect peu attrayant. Il est essentiel de considérer l’impact potentiel sur la valeur immobilière en cas de revente de la résidence
  • Installation initiale coûteuse
  • Vieillissement délicat (exposition aux rongeurs, etc.)
  • Exige une empreinte au sol significative : un tertre a une base plus large qu’à son sommet. À son point culminant, un tertre mesure entre 20 et 30 m² en fonction du nombre d’équivalents habitants (EH). À sa base, la surface au sol varie entre 60 m² pour les plus petits tertres et 120 m² pour les plus grands (la surface à la base dépend toujours du nombre d’équivalents habitants et du type de sol). Chaque tertre a une hauteur d’environ 1 mètre.
  • Le tertre de demande de grosses quantités de terre, de sable ainsi que de gravier pour un traitement efficace.

 

Installation d’une solution avec tertre pour assainissement

Le tertre assainissement, se compose de sable et de graviers, et s’agence sur la surface naturelle du sol. Il se structure en plusieurs couches distinctes, que l’on dispose de la manière suivante (en commençant par la base) :

  • Un film géotextile perméable à l’eau et à l’air, conçu pour empêcher toute contamination, enveloppe entièrement l’installation du tertre.
  • On dépose ensuite une couche de sable non calcaire d’une épaisseur de 70 centimètres au-dessus du film géotextile.
  • On aménage une couche de graviers ou de galets roulés, d’une épaisseur de 20 à 30 centimètres. L’installation de canalisation se fait alors traversant cette couche, qui répartissent l’eau au sein du tertre.
  • Un deuxième film géotextile est disposé au-dessus de la couche de graviers, assurant une séparation entre cette couche et le substrat supérieur.
  • Enfin, une couche de terre végétale est étendue sur le terrain, formant la surface visible du tertre.

Ce processus de superposition de couches va garantir le bon fonctionnement du tertre assainissement en permettant le traitement efficace des eaux usées tout en minimisant les risques de contamination et en favorisant l’intégration visuelle de l’installation dans l’environnement.

 

tertre résultat

Considérations et Entretien

Bien que le tertre soit une option attrayante, il nécessite un entretien adéquat pour maintenir son efficacité. Une inspection régulière, une vidange périodique de la fosse septique et un contrôle des débordements sont essentiels pour garantir le bon fonctionnement du système.

En conclusion, le tertre d’assainissement est la dernière solution en cas de sol difficile. En tirant parti des processus naturels du sol, il permet de préserver l’environnement tout en assurant une élimination sûre et efficace des eaux usées. Cependant, il est important de veiller à son entretien régulier pour garantir des résultats optimaux à long terme.

 

Autres solutions d’assainissement non-collectif

On distingue deux catégories de filières :

  • Les filières traditionnelles, qui englobent les systèmes comprenant une fosse septique suivie d’un épandage.
  • Les filières agréées, regroupant les dispositifs dont la mise sur le marché est soumise à l’obtention d’un agrément ministériel.

Intéressons nous aux filières agréées :

 

La Micro-station

 

Une micro-station d’épuration constitue une solution efficace pour le traitement des eaux usées domestiques. Elle offre la possibilité d’éliminer l’épandage, comme illustré dans l’installation en cours ici. Les filières agréées permettent de mettre en place ce système.

Le processus de traitement au sein d’une micro-station se déroule en trois étapes distinctes à travers ses trois compartiments :

 

Décanteur primaire

Cette cuve initiale va recevoir les eaux usées domestiques, où elle sépare les éléments en suspension volumineux et les graisses. Des boues se déposent au fond, et une partie est éliminée grâce à l’action de bactéries, réduisant ainsi leur volume.

 

Bioréacteur

Les effluents prétraités transitent ensuite dans un bioréacteur, où ils entrent en contact avec des micro-organismes capables de dégrader les pollutions restantes.

 

Clarificateur

Enfin, les eaux propres se dirigent vers un clarificateur. Dans cette étape finale, les boues légères persistantes sont séparées de l’eau épurée. Les boues formées retournent au premier compartiment, tandis que l’eau épurée est dispersée dans le sol.

 

Ce processus garantit une épuration efficace des eaux usées domestiques, permettant la libération directe des effluents dans le milieu naturel ou leur infiltration dans le sol. La mise en œuvre de filières agréées assure la conformité et la qualité de cette solution d’assainissement.

 

tricel novo tertre assainissement

Micro-Stations de 1 à 60H

Monocuve, facile à installer et à entretenir
Silencieuse et sans odeurs
Fiable : cuve garantie 20 ans
Emprise au sol de moins de 5 m2

 

Le Filtre compact

 

La filière de filtration compacte représente une méthode de traitement biologique des effluents, reproduisant le processus naturel d’épuration à travers le sol, similaire aux filières traditionnelles. À la différence de la micro-station, ce dispositif est spécifiquement conçu pour fonctionner de manière intermittente, ce qui le rend adapté aux résidences secondaires.

Composé d’une fosse septique et d’un massif filtrant, le filtre compact se caractérise par une conception compacte et hautement performante. Il dépollue l’eau grâce à un substrat naturel innovant, ce qui le classe parmi les solutions écologiques. Un avantage notable réside dans le fait qu’il n’a pas besoin d’électricité pour son fonctionnement.

Du fait de son agrément, cette filière compacte permet le rejet direct des eaux traitées dans la nature sans compromettre la santé ou l’environnement, renforçant ainsi sa fiabilité et son respect des normes environnementales.

 

tricel seta simplex - tertre assainissement
Filtre compact de 1 à 9 EH
Aucune nuisance olfactive
Média filtrant à base de fibre coco
Pose rapide

Vous avez d’autres questions ?