Assainissement non collectif

 

Chaque logement domestique est obligé d’utiliser de l’eau quotidiennement. Une fois utilisée, cette eau usée devra être collectée. Pour cela, il existe 2 types de technique à savoir l’assainissement collectif ou assainissement tout-à-l’égout et l’assainissement non collectif (ANC) ou assainissement individuel ou encore assainissement autonome. Celui qui nous intéresse dans cet article est l’assainissement non collectif dont voici les principales généralités.

 

Qu’est-ce-que l’assainissement non collectif ?

 

Il s’agit d’une technique d’assainissement qui consiste en l’utilisation de tout dispositif de traitement des eaux usées domestiques.

Il faut savoir qu’il existe 2 types d’eaux usées domestiques qui sont les eaux vannes comme par exemple les eaux des toilettes, et les eaux grises comme les eaux des lavabos, des cuisines, des lave-linges, des douches etc…

Contrairement à l’assainissement collectif où toutes ces eaux passent dans le réseau d’égout public, pour l’assainissement non collectif, leur traitement repose sur des dispositifs non raccordés à un réseau public. Il s’agit de faire usage d’installations autonomes qui vont suivre étapes par étapes le traitement pour l’élimination des eaux usées sans aucun transport de ces dernières.

En principe, l’assainissement non collectif concerne une habitation individuelle et unifamiliale. Cependant, cette pratique peut faire appel à une extension qui va concerner un groupe d’habitations voisines sur un terrain privé. On va alors parler d’assainissement autonome groupé. Cette même extension peut concerner un groupement plus important s’étendant sur un terrain communal. Dans ce cas, on parlera plutôt d’assainissement semi-collectif. Dans tous les cas, les méthodes utilisées reposent toujours sur un même principe.

 

L’assainissement non collectif, une pratique bien règlementée.

 

L’assainissement non collectif concerne surtout les habitations qui ne sont pas raccordées au réseau public. Elles sont ainsi dans l’obligation de traiter sur place leurs eaux usées avant de les rejeter dans le milieu naturel par infiltration dans le sol ou par exutoire dans un cours d’eau.

Comme il s’agit d’une méthode pour traiter les eaux usées, il faut savoir que ces dernières contiennent des micro-organismes, des matières organiques, des matières azotées, phosphorées ou en suspensions etc… qui présentent des risques sanitaires potentiels tant sur la santé humaine que celle de l’environnement, les animaux et les végétaux. Il est donc naturel que l’assainissement non collectif suive certaines règles. En effet, l’objectif étant la prévention de tout risque sanitaire, la limitation des nuisances sur l’environnement ainsi que la protection des ressources en eau.

C’est pourquoi, il existe le SPANC pour Service Public d’Assainissement Non Collectif. Le SPANC a été instauré par la loi sur l’eau de 1992 et est devenu obligatoire pour toutes les communes depuis la loi du 1er janvier 1996. Ainsi, toutes les installations d’assainissement non collectif doivent être contrôlées par le SPANC. Ce service est également chargé de contrôler toutes les conceptions et les réalisations des ouvrages d’installation neuves ou réhabilitées. Il procédera après à un contrôle périodique pour s’assurer du bon fonctionnement de toutes les installations existantes sur le territoire.

Cette réglementation a été révisée par les arrêtés du 07 mars et du 27 avril 2012 avec comme objectifs la mise en place d’installations neuves de qualité, la priorisation des réhabilitations d’installations à risques pour la santé et l’environnement et la mise en conformité des réhabilitations.

 

Quelles différentes techniques detiennent l’assainissement non collectif ?

 

Il faut savoir qu’il existe plusieurs solutions lorsqu’on aborde l’assainissement non collectif. Quoi qu’il en soit, toutes ces solutions suivent toujours les mêmes étapes à savoir la collecte et le transport, le traitement et l’évacuation. Cependant, pour qu’une installation d’assainissement soit des plus efficaces, elle doit être bien conçue. Il devient donc impératif de bien sélectionner les technologies utilisées ainsi que l’entreprise qui va faire l’installation en fonction des besoins caractérisés par la taille de l’habitation, les caractéristiques du site, l’aptitude du sol à l’épuration.

La collecte et le transport consiste à diriger toutes les eaux usées domestiques vers le système de traitement.

Pour le traitement, c’est l’étape la plus importante puisqu’il consistera à traiter les eaux usées domestiques. Selon les besoins de l’habitation, on peut utiliser une fosse toutes eaux qui jouera un rôle de prétraitement en retenant toutes les matières solides et autres déchets flottants. Ce système pourra traiter 30% de la pollution initiale. Après ce prétraitement, une petite station d’épuration est mise en place. Elle va assurer le traitement des eaux usées de manière bactérienne, sans aucune filtration physique.

L’évacuation se fera dans le sol ou dans un cours d’eau pour l’étape finale.

Il est important de noter que l’eau de pluie ne doit jamais passer par les installations d’assainissement non collectif.

Tricel Novo (micro-station)

Tricel Novo

Tricel vous propose une gamme de micro-stations d’épuration débutant par une solution pour 6 Équivalent-Habitants (6EH) pour réduire drastiquement la réccurence de vidange pour les habitations ayant une capacité moindre.

Tricel Seta Simplex

Tricel Seta Simplex

Le filtre compact monocuve permet de traiter les eaux usées de votre habitation sans avoir besoin d’électricité. Aujourd’hui, la nouvelle gamme Tricel couvre l’ensemble des besoins d’assainissement pour des installations jusqu’à 9 EH.

Tricel Seta (filtre compact)

Tricel Seta

Le filtre compact permet de traiter les eaux usées de votre habitation sans avoir besoin d’électricité. Aujourd’hui, la gamme Tricel couvre l’ensemble des besoins d’assainissement pour des installations jusqu’à 54 Equivalent-Habitants (EH).

SIMPLE - ROBUSTE - FIABLE

Pour obtenir le meilleur prix sur votre Tricel, demandez un devis micro-station gratuit aujourd'hui.