Le Regard de répartition dans le domaine de l’assainissement individuel

regard de répartition by Tricel

L’assainissement est un élément clé de la vie urbaine moderne, contribuant à la préservation de l’environnement et à la santé publique. Au cœur de cette infrastructure vitale se trouve le « Regard de Répartition« , un composant souvent méconnu mais d’une importance cruciale. Cet article concerne le regard de répartition assainissement individuel.

Qu’est-ce qu’un regard de répartition ?

Un regard de répartition, dans le contexte de l’assainissement non-collectif (ANC), est une composante d’un système de traitement des eaux usées utilisé pour les habitations qui ne sont pas raccordées à un réseau d’assainissement collectif.

L’assainissement non-collectif fait référence aux installations individuelles ou autonomes qui traitent les eaux usées domestiques à l’échelle de chaque maison ou propriété, plutôt que de les acheminer vers une station d’épuration publique.

Celui-ci est une structure ou un dispositif situé en amont du système de traitement des eaux usées d’une habitation.

 

A quoi sert le regard de répartition assainissement?

Le regard de répartition dans le contexte de l’assainissement non-collectif remplit plusieurs fonctions essentielles :

Répartition égale des eaux usées

Le rôle principal de ce regard est de garantir que les eaux usées provenant de diverses sources à l’intérieur d’une habitation (toilettes, éviers, douches, etc.) sont distribuées de manière équilibrée vers le système de traitement. Cela évite la surcharge d’une partie du système, ce qui pourrait entraîner des problèmes de traitement inadéquat des eaux usées.

 

Prétraitement des eaux usées

Le regard peut également comporter des dispositifs de prétraitement, tels que des séparateurs de graisse ou des filtres, qui permettent de retirer certaines impuretés et matières solides des eaux usées avant qu’elles n’entrent dans le système de traitement principal. Cela contribue à prolonger la durée de vie et l’efficacité du système de traitement.

 

Protection du système de traitement

En distribuant les eaux usées de manière uniforme et en effectuant un prétraitement, celu-ci aide à protéger le système de traitement (comme une fosse septique ou un système de traitement biologique) contre les obstructions et les dommages, ce qui réduit les risques de dysfonctionnement.

 

Respect des réglementations

L’utilisation d’un regard de répartition est souvent une exigence légale dans de nombreuses régions pour les installations d’assainissement non-collectif. Il garantit que les eaux usées sont gérées de manière responsable et conformément aux normes environnementales et sanitaires.

Quel est son fonctionnement ?

Les propriétés produisent des effluents que l’on achemine vers des fosses pour ensuite les soumettre à un traitement. Il faut donc adapter l’assainissement et le traitement des eaux à chaque activité propre à la propriété. Ces effluents sont généralement constitués de matières organiques et d’hydrocarbures. Par conséquent, il est essentiel que l’eau transite préalablement par un séparateur d’hydrocarbures avant de rejoindre le regard de bouclage et de collecte. Le regard de répartition assure la distribution de l’eau à l’aide de réseaux de canalisations. Il est important de noter que les installations d’assainissement doivent être conformes aux normes exigées par l’arrêté du 12 septembre 2006.

Entretien du regard de répartition

L’entretien du regard est essentiel pour assurer le bon fonctionnement de l’ensemble du système d’assainissement. Le regard de répartition joue un rôle crucial en répartissant uniformément les effluents dans les canalisations d’épandage, les tranchées ou les filtres. Par conséquent, il faut régulièrement l’entretenir, idéalement tous les six mois ou au moins une fois par an.

L’entretien de base consiste à retirer tout dépôt au fond du regard. Les eaux à l’intérieur du regard doivent toujours être claires, sans aucune trace de dépôt. Si des dépôts sont présents, cela peut indiquer un dysfonctionnement du système. Cela peut venir d’une perturbation de l’activité biologique ou à une accumulation excessive de résidus. En conséquence, les filtres à sable ou les tranchées d’infiltration risquent de se boucher, ce qui peut entraîner des problèmes tels que des obstructions ou des ruptures de tuyaux.

 

Pour garantir une répartition adéquate des effluents dans les canalisations de sortie, il est important de surveiller l’état du regard au fil du temps. Après des années d’utilisation, il est courant que celui-ci subisse une légère déformation ou s’incline, ce qui peut entraîner une distribution inégale des effluents. Une telle situation peut provoquer des obstructions. Dans ce cas, il est crucial de faire appel à des professionnels qui peuvent remplacer l’ancien regard par un neuf. Ils ont également la capacité de corriger la distribution des effluents en utilisant des cordons de mastic pour réguler le flux de sortie de manière adéquate.

 

L’entretien régulier et la surveillance du regard de répartition contribuent à prévenir les problèmes potentiels et à maintenir le bon fonctionnement de tout le système d’assainissement non-collectif.

Vous avez des questions ?