Micro-station d’épuration

Qu’importe la source que vous utilisez, toutes les habitations domestiques utilisent quotidiennement de l’eau. C’est vital à tout être humain pour ses besoins. Nous l’utilisons en très grande quantité tous les jours, car elle s’utilise dans beaucoup de choses. Cela inclut boire, se laver, faire la vaisselle, faire la cuisine, etc. D’après des études sérieuses, un Français emploie en moyenne 150 litres d’eau par jour pour ses besoins. C’est pour cette raison que nous avons conçu la micro-station d’épuration pour traiter vos eaux.

Toutes ces activités que l’on couple avec le nombre grandissant de la population augmentent considérablement la production d’eaux usées. Celle-ci qui qui doit être rejetée dans le milieu naturel. Cependant, cette eau résiduelle peut être très néfaste pour la santé écologique et celle de l’homme. Cela inclut notament les eaux grises et les eaux noires. Voilà pourquoi, il est impératif de la traiter afin de limiter leurs impacts sur l’environnement. Heureusement qu’il y a l’assainissement qui s’en charge. C’est l’une des étapes où on collecte puis traite ou assainies les eaux usées avant de retourner dans la nature.

 

Types d’assainissement

 

D’une manière générale, il existe 2 types d’assainissement pour le traitement des eaux usées domestiques : Le réseau public tout-à-l’égout et l’assainissement individuel. C’est ce dernier qui nous intéresse ici ou plus précisément, une des nombreuses solutions d’épuration qui existent. Dans cet article, nous parlons de l’assainissement individuel en général et de la micro-station d’épuration plus en détails.

Qu’est-ce que l’assainissement individuel ?

 

Pour bien comprendre la micro-station d’épuration, vous devez commencer par appréhender l’assainissement individuel.

Pour les particuliers, il existe principalement 2 types d’assainissement : l’assainissement tout-à-l’égout et l’assainissement individuel. On les appeles également respectivement assainissement collectif contre assainissement non collectif.

Le choix du système d’assainissement que l’on va choisir n’est pas libre puisqu’il dépend du zonage d’assainissement. C’est un document que la commune monte et qui va définir quelle solution d’assainissement concerne une habitation donnée.

 

L’assainissement individuel :

 

Il est également appelé assainissement non collectif (ANC) ou assainissement autonome. Par définition, il s’agit d’un système de récupération et de traitement des eaux usées d’une habitation non connectée à un réseau public. Ce mode d’assainissement est imposé pour les maisons individuelles bâties sur un espace isolé. Autrement dit, lorsque l’habitation ne peut pas être connectée à un réseau collectif d’assainissement, elle doit impérativement utiliser le mode d’assainissement individuel pour le traitement de ses eaux usées.

 

Solution individuelle

 

Contrairement à l’assainissement collectif, pour la solution individuelle, le traitement des eaux usées se fait sur la propriété même et aux frais du propriétaire. Son principe de fonctionnement se base sur celui de l’assainissement collectif, mais à petite échelle étant donné qu’il ne s’agira que du traitement des eaux d’une seule habitation. Pour cela, ce mode d’assainissement est composé pour l’essentiel de 3 éléments principaux : la collecte, le traitement et l’évacuation.

 

1.La collecte

 

Toutes les eaux usées générées par l’habitation sont collectées et acheminées vers le système de traitement. Là, il n’y a pas de grande différence par rapport à une maison utilisant le mode de traitement collectif. Toutes les eaux usées sans distinction sont canalisées et traitées par un seul système de traitement.

Cette étape initiale va faire appel à l’utilisation de tout un système de canalisation raccordé à toutes les installations produisant des eaux usées : cuisine, salle de bain, toilettes, etc. Toutefois, il est bon de noter que les eaux de pluie ne doivent en aucun cas passer par l’assainissement, collectif ou individuel.

 

2. Le traitement

 

Le prétraitement

Cette étape est initiée par le prétraitement communément appelé fosse septique ou fosse toutes eaux. Une fois collectées, toutes les eaux usées passent dans une cuve qui a pour rôle de séparer les matières solides et celles flottantes. Par effet de la gravitation, tous les déchets lourds tombent au fond de la cuve forment une boue. A l’inverse. ceux légers flottent en surface sous forme de graisse. Il faut utiliser un système de ventilation pour évacuer les émanations de gaz résultantes des différents composés que contiennent les eaux résiduelles.

Il existe principalement 2 types d’eaux usées pour les habitations domestiques à savoir les eaux ménagères et les eaux-vannes. Les eaux ménagères proviennent principalement par la cuisine. Les eaux-vannes se composent des eaux grises (douche, lave-linge…) et des eaux noires (toilettes ou WC). Toutes ces eaux usées sont prétraitées par un seul dispositif. La fosse septique peut être en plastique ou en béton selon les besoins de chaque propriétaire. Une fois un certain niveau atteint, il faut procéder à la vidange du dispositif.

 

L’épuration

La seconde étape consiste à l’épuration, ou à l’assainissement proprement dit, des eaux usées. C’est une deuxième cuve qui va venir récupérer les eaux et les matières grasses flottantes issues de l’étape de prétraitement. Cette phase traite tous les éléments résiduels comme les composés eutrophisants, l’azote, le phosphore ou le carbone. Mais également les éléments constitutifs des matières organiques. Ces éléments sont néfastes pour la santé de l’homme, des animaux et de la nature et il faut doivent impérativement les traiter. Souvent, on reproduit artificiellement le phénomène d’épuration naturelle de l’eau en utilisant des bactéries et des dispositifs de filtration.

Afin d’assurer un meilleur traitement des eaux usées, on utilise des bactéries aérobies, qui ont besoin d’oxygène pour vivre et donc une obligation d’aérer le dispositif de traitement. Cependant, les bactéries anaérobies, dont le développement n’a pas besoin d’oxygène, pour certaines réactions. Il existe 2 types de méthodes pour la culture des bactéries à savoir la culture libre et la culture fixe. Pour la culture libre, les bactéries évoluent librement dans l’eau. Pour la culture fixe, les bactéries sont contenues sur un support fixe comme les disques biologiques, les filtres ou les lits.

Le traitement final consiste en une nouvelle décantation, suivant le même principe que la phase de prétraitement. L’eau propre peut encore contenir des matières solides qui tombent au fond de la cuve par l’effet de la gravité. Les boues résultantes de cette phase sont acheminées vers la cuve de prétraitement. Quant à l’eau, elle est évacuée.

 

3. L’évacuation

 

C’est la dernière étape de l’assainissement individuel. Pour l’essentiel, l’eau assainie s’évacue dans le milieu naturel. Selon la configuration du terrain, cette eau propre se déverse dans un cours d’eau s’il y en a à proximité. Dans le cas contraire, elle s’évacue dans le sol. Comme elle ne contient plus d’éléments toxiques, elle ne présente aucun risque sanitaire.

 

Qu’est-ce qu’une micro-station d’épuration ?

La micro-station d’épuration est spécifique à l’assainissement individuel.

Son fonctionnement se base sur celui d’une station d’épuration publique. C’est un système tout-en-un où on utilise un seul dispositif pour faire tout le traitement des eaux usées. Elle fait partie des filières agréées dont l’utilisation est fortement réglementée par le ministère public. D’une manière générale, elle est très efficace et moins encombrante que les solutions classiques (fosse septique, épandage, etc.).

Elle fonctionne sur le principe de la dégradation des eaux usées à l’aide de micro-organismes. On peut avoir 2 types de micro-station à savoir celui à culture libre et celui à culture fixée. Comme déjà vu précédemment.

En général, ce système est composé de 3 cuves ne formant qu’un seul bloc :

  • La cuve de décantation : On collecte toutes les eaux usées dans cette cuve qui va séparer les matières lourdes et les matières flottantes.
  • La cuve de réaction : Elle va contenir les micro-organismes ou bactéries qui vont procéder à l’épuration des eaux provenant du décanteur.
  • La cuve de clarification : C’est une autre cuve de décantation où les matières lourdes restantes tombent au fond et sont réacheminées vers la première cuve. L’eau propre s’évacue alors.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une micro-station d’épuration?

 

Selon les dernières statistiques, de plus en plus d’habitations domestiques ne pouvant pas se connecter à un réseau public d’assainissement se tournent vers la micro-station d’épuration. Cela s’explique par les nombreux avantages qu’un tel système présente. Cela dit, comme toutes solutions d’assainissement, elle a également ses inconvénients.

Les avantages :

On peut en citer beaucoup, mais nous allons regrouper les principaux :

  • Elle est un système peu encombrant et ne nécessite pas d’avoir beaucoup d’espace.
  • Elle est facile à installer comme c’est un dispositif tout-en-un.
  • Elle est la solution la plus écologique du fait qu’elle n’utilise pas de produits chimiques.
  • Elle est très performante en comparaison avec les solutions classiques de traitement.
  • Elle est très répandue sur le marché dans de nombreuses dimensions.

 

Les inconvénients :

Bien évidemment, une micro-station d’épuration présente aussi certains inconvénients dont voici l’essentiel :

  • Elle nécessite en permanence une alimentation électrique pour la production en oxygène nécessaire au développement des bactéries aérobies.
  • On ne la recommande pas pour les habitations secondaires à cause même du premier point.
  • Elle favorise la production de boues et il faut la vidanger plus fréquemment à cause de sa compacité.

Pourquoi choisir une micro-station Tricel Novo ?

 

Voici 6 raisons de choisir une micro-station d’épuration de la marque Tricel :

French Distributors

MARQUE FRANÇAISE

Une fabrication française dans nos deux usines à Poitiers et Avignon, avec une implantation globale et une distribution dans plus de 50 pays.

AD_Download_Tricel_Certificates

EXPERTISE UNIQUE

 Une expérience dans le domaine de l’assainissement avec plus de 60 000 installations dans le monde.

Certificate & Agreements

GARANTIE

Une cuve garantie 20 ans et 2 ans sur le matériel électromagnétique

micro-station depuration - silencieuse et sans odeurs

COMFORT

Silencieuse et sans odeurs

micro station d'épuration Monocuve

MONOCUVE

Facile à installer et à entretenir

Robuste micro-station d'épuration

ROBUSTE

Avec les cuves en PRV vous avez la recette parfaite, à savoir : la solidité du béton et la légèreté des cuves en polyéthylène

Interagissez avec la micro-station Tricel Novo

Novo Gravitaire

Novo avec pompe de relevage

  • Cliquez sur les numéros pour accéder aux annotations.
  • Il est également possible de naviguer entre les différentes étapes du processus de traitement en utilisant le cercle jaune situé en bas à gauche, ou d'explorer l'anatomie de la micro-station Tricel Novo en cliquant sur le cercle vert dans le même coin.
  • Pour une expérience en réalité virtuelle (VR), appuyez sur le carré en haut à droite et scannez simplement le code QR avec votre téléphone.
  • Si vous souhaitez vérifier les dimensions, cliquez sur l'icône de la clé.
  • Pour télécharger une image de la Novo, cliquez sur l'icône de l'appareil photo dans le coin supérieur droit.

 

Enfin, vous pouvez également visiter L’EXPO de Tricel pour voir la Novo (gravitaire et avec pompe de relevage) dans une salle d’exposition virtuelle, interagir avec des modèles 3D, voir des images et des vidéos de produits.

Interagissez avec le filtre compact Tricel Seta Simplex

  • Explorez les annotations en cliquant sur les numéros correspondants.
  • Vous avez la possibilité de passer entre les différentes étapes du processus de traitement en utilisant le cercle jaune en bas à gauche, ou d'explorer l'anatomie de la micro-station Tricel Novo en cliquant sur le cercle vert situé dans le coin inférieur gauche.
  • Pour une expérience en réalité virtuelle (VR), appuyez sur le carré en haut à droite et scannez simplement le code QR avec votre téléphone. Vérifiez les dimensions en cliquant sur l'icône de la clé.
  • Si vous souhaitez télécharger une image de la Novo, cliquez sur l'icône de l'appareil photo dans le coin supérieur droit. En outre, vous avez la possibilité de visiter

 

L'EXPO de Tricel pour découvrir la Novo (gravitaire et avec pompe de relevage) dans une salle d'exposition virtuelle. Interagissez avec des modèles 3D, visionnez des images et des vidéos des produits pour une expérience immersive.

SIMPLE - ROBUSTE - FIABLE

Pour obtenir le meilleur prix sur votre Tricel, demandez un devis micro-station gratuit aujourd'hui.